05 Août
Stéphanie Baar
Aucun commentaire

Accommoder, ou comment optimiser sa communication ?

Les mots revus sous le prisme de la communication digitale… Nous nous servons de mots qui nous viennent d’un temps où internet n’existait. Peu importe le média, les interactions humaines sont toujours régies par les mêmes lois. Si certains mots ont dû être créés de toute pièce comme le mot « Internet » pour désigner de nouvelles technologies, nous continuons à utiliser des mots faisant sens dans le langage courant. Le réseau social est ainsi un miroir de notre réseau de connaissances se matérialisant sur le web par un lieu d’échanges virtuel. Le carnet d’adresses papier devient base de données et de l’espace privé il passe à l’espace public. Nous proposons sous forme de recueil une approche des mots réinterprétés à la lumière de leur sens digital.

Le mot : ACCOMMODER

Définition du Larousse : https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/accommoder/465

verbe transitif – (latin accommodare, adapter)

Littéraire. Adapter quelque chose, l’approprier à une situation : Accommoder son discours aux circonstances.

SYNONYMES : agencer – ajuster – aménager – installer

Apprêter un aliment, le préparer, le cuisiner pour le rendre plus appétissant : Veau accommodé en ragoût.

SYNONYMES : apprêter – assaisonner – cuisiner – parer

Avec ces deux « C » et ses deux « M » ce mot devrait déjà éveiller notre suspicion… Nous devrions comprendre qu’il ne va pas être si facile à mettre en œuvre ! Il ne suffit pas de juxtaposer des choses pour les accommoder… il faut les arranger au mieux !

En cuisine comme sur les réseaux sociaux ou comme dans la vie courante, nous cherchons à adapter les éléments à notre disposition pour les rendre harmonieux, agréables et surtout servir notre but final : satisfaire une pensée, une envie et les rendre accessibles aux autres. Accommoder, c’est prendre pour donner aux autres. J’accommode mon discours pour qu’il soit utile et compréhensible. J’accommode les restes pour les rendre appétissants et j’accommode mon message pour le rendre intéressant.

Vides de sens pris isolément, les mots juxtaposés forment un tout qui vient interpeler et éveiller la curiosité.

Quand on communique pour une entreprise, que doit on « accommoder » ?

Tout d’abord, l’image de l’entreprise au sens propre du terme : son logo, sa charte graphique, la décoration même des bureaux, doivent être accommodés pour servir le but et représenter les valeurs de l’entreprise et de ses représentants.

Ensuite, les contenus produits par l’entreprise : que ce soit une plaquette, un site internet, des posts réseaux sociaux, les textes doivent traduire et rendre intelligibles les propositions de services ou de produits. Ils doivent être adaptés à la fois à l’image de l’entreprise et aux besoins des clients.

Bien d’autres choses doivent être aussi accommodées pour une communication optimale. Nous ne les citerons pas toutes mais nous pouvons dire que la communication doit être envisagée de façon globale, au sens le plus large du terme.

Intégrer l’humain, première force de notre communication

La communication est souvent perçue comme quelque chose de superficiel, un vernis que l’on vient poser pour faire reluire. Mais si le fond n’est pas reluisant tous les vernis ne suffiront pas à produire une image forte. Il faut donc se baser sur l’existant et en premier lieu penser à intégrer les individus qui forment vos équipes ! Mis en valeur ils sont les premiers ambassadeurs de marque. Il faut donc compter avec leurs personnalités et les aider à se sentir à l’aise avec vos modes de communication.

Sans oublier les dirigeants !

Ils sont un vecteur de visibilité incontournable. Sur les réseaux sociaux leur présence est synonyme d’engagement. Les salariés, les partenaires et parfois même les clients connaissent en premier lieu les dirigeants d’une entreprise et sont plus à même de leur faire confiance qu’à n’importe quel autre de ses représentant… Les chefs d’entreprise laissent souvent aux communicants le soin d’assoir leur présence sur les réseaux mais se sont-ils posé la question fondamentale ? : « Qui est la personne la plus légitime pour communiquer sur mon entreprise sur LinkedIn ? Est-ce moi qui suis en contact avec des partenaires qui me font confiance et sont prêts à partager mes contenus ? Ou bien est-ce mon responsable communication qui a de très bonnes compétences marketing mais peu de technicité sur les produits ou services proposés par mon entreprise ? ».

Je suppose que très peu se la sont posée. Sinon pourquoi laissent-ils leurs communicants communiquer et « ramer » pour obtenir des contacts qui bien souvent sont avant tout bons pour le développement de leur réseau personnel. Je le sais par expérience, je suis communicante et si je devais compter le nombre des demandes de contacts reçues via mon profil LinkedIn, je suis sûre que nous ne serions pas loin des 2 tiers de professionnels de la communication tous secteurs confondus !

Être vrai

Enfin, accommoder signifie aussi qu’il faut accepter que la communication ne soit jamais complètement parfaite. Il s’agit toujours d’interactions entre des êtres humains qui essaient de communiquer, même si cela est fait au travers du web. Nous recevons tous le message véhiculé en fonction de nos goûts, de notre culture, de nos valeurs… L’interprétation en est donc toujours relative. En tendant vers la sincérité et en restant humbles (et oui, il faut sans cesse se remettre en question !), nous pouvons prétendre à une communication la plus juste et efficace possible.

Si je devais donner une définition au mot accommoder sous le prisme de la communication digitale ce serait :

Adapter son discours et son image en intégrant l’ensemble des valeurs d’une entreprise ou d’une marque, son contexte concurrentiel, culturel et humain. Accommoder sa communication à son identité.

SYNONYME : jongler, animer, élever, édifier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *